Prix : 15.00 €
Nombre de pages : 224
Format : 14 × 21,5 cm
Parution : septembre 2016
Isbn : 9782360120734

Ajouter à mon panier

Je n'irai pas ! Mémoires d'un insoumis

Eugène Cotte

Hors collection


Eugène Cotte, jeune soldat blessé lors de la Première Guerre mondiale écrit ses mémoires sur son lit d’hôpital : l’enfance bigote sur une terre ingrate ; l’adolescence ballotée de ferme en ferme ; l’éveil de la conscience politique, la rencontre avec des militants anarchistes paysans ; l’insoumission et le chemin de l’exil ; la condition ouvrière. Puis l’arrestation, la prison, la vie mili taire et enfi n, la guerre…
Les propos de Cotte sont d’une étonnante modernité : la place des femmes, l’éducation, les innombrables questions qu’il se pose sur l’individu et la société, le déter minisme… Tout résonne en nous : c’est bien à une conversation avec nous-mêmes et avec notre temps, que nous invite Eugène Cotte dans ses mémoires écrits il y a tout juste cent ans.


Eugène Cotte naît en 1889, dans une famille de paysans pauvres du Loiret. Il apprend très tôt ce qu’est la faim, la misère, l’esclavage des enfants de ferme, l’âpreté de sa condition. Sa conscience s’éveille lorsqu’il rencontre des militants anarchistes paysans. Insoumis, il s’exile quand éclate la Première Guerre mondiale. Arrêté, il connaîtra la prison, la vie militaire, puis la guerre, du front de l’Est aux Dardanelles. Blessé, c’est sur son lit d’hôpital qu’il écrit ses mémoires…


Guillaume Davranche, auteur de la préface et de l’appareil de notes est journaliste et chercheur indépendant en histoire sociale. Il est l’auteur de Trop jeunes pour mourir (éditions Libertalia, 2014) et a codirigé le Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone, dit le « Maitron des anarchistes ».

DANS LA PRESSE

VOUS AIMEREZ AUSSI