Pour en savoir plus : extrait

Prix : 8.00 €
Nombre de pages : 144
Format : 14 × 17 cm
Parution : avril 2012
Isbn : 9782360120222

Ajouter à mon panier

J'ai avorté et je vais bien, merci

Les filles des 343

Hors collection


Un ouvrage décomplexé. Parler de l'avortement d'une manière positive permet de réaffirmer que l'IVG n'est pas une session de rattrapage pour mauvaises élèves, avec justificatifs et excuses à fournir. Il s'agit de clamer haut et fort que les femmes qui avortent ne sont ni des idiotes ni des inconséquentes, et n'ont pas à se sentir coupables, honteuses ou forcément malheureuses. Il s'agit enfin de revendiquer le droit d'avorter la tête haute, parce que défendre le droit à l'avortement ne doit pas se limiter à quémander des miettes de tolérance ou un allongement de la corde autour du piquet : l'IVG est un droit, l'IVG est une solution, et c'est un choix qui doit être respecté.

J'ai avorté et je vais bien, merci contribue à la déstigmatisation de l'IVG en mettant en avant une large sélection de témoignages de femmes ayant avorté d'avant les années 1970 à nos jours. Le découpage chronologique fait apparaître à quel point les choses n'ont que très peu évolué au cours des 40 dernières années. Certains textes sont combattifs, d'autres très émouvants. Ils émanent de femmes différentes, qui ont des vécus différents, des expériences différentes, mais qui toutes souhaitent dire haut et fort que l'IVG n'est ni un drame, ni un traumatisme obligatoire.

Ce partage d'expérience vise aussi à remettre quelques pendules à l'heure, et à le faire sur un ton différent de celui habituellement employé. Pas de petits bruits étouffés, de chuchotements et de mines déconfites. Dans ce livre décomplexé qui s'adresse à toutes et tous, on sourit, on parle fort et on se permet de relever la tête.

Les filles des 343 sont un collectif de militantes féministes et du droit à l'avortement.

DANS LA PRESSE

VOUS AIMEREZ AUSSI