Pour en savoir plus : sommaire
Pour en savoir plus : extrait

Prix : 14.00 €
Nombre de pages : 176
Format : 14 × 22.5 cm
Parution : septembre 2011
Isbn : 9782360120147

Ajouter à mon panier

Code de la nature

Étienne-Gabriel Morelly - Stéphanie Roza

Mouvement réel


Morelly, le philosophe oublié des Lumières...

En 1755 paraît un petit ouvrage anonyme intitulé Code de la nature ou le véritable esprit de ses lois (de tout temps négligé ou méconnu). Ce texte, rédigé par un mystérieux Morelly, est éreinté par les grands journaux de l'époque, à cause de ses attaques violentes contre l'institution religieuse et la morale dominante. Il est pourtant considéré par le marquis d'Argenson comme « le livre des livres ». Et selon toute vraisemblance, Rousseau a lu et médité le Code de la nature avant d'écrire Du contrat social...

Le Code de la nature est aussi le premier programme socialiste de l'histoire de France : l'ouvrage se termine sur un plan de législation idéale destiné à assurer le bonheur du genre humain, sur la base de l'abolition de la propriété privée et de l'avènement d'une société fraternelle.

C'est une œuvre utopique d'un genre nouveau en France : personne avant Morelly n'avait osé quitter le terrain du romanesque et de la narration fabuleuse, pour affirmer la nécessité de révolutionner aussi radicalement le vieux monde.

C'est aussi un texte philosophique : le programme législatif est précédé de trois « dissertations », dans lesquelles l'auteur ferraille contre ses adversaires sur le terrain moral, politique et métaphysique.

Attribué par certains à Rousseau, par d'autres à Diderot, le texte accède à la fin du XVIIIe siècle au rang de « grand livre socialiste du XVIIIe siècle ».

Les auteurs
Stéphanie Roza, professeure de philosophie, est ATER à l'université de Paris 1-Panthéon Sorbonne. Ses travaux portent sur le courant des « Lumières radicales ».
Étienne-Gabriel Morelly est né vers 1715. On connaît de lui six textes. Le code de la nature est son ultime ouvrage.

Ouvrage réalisé avec le soutien de la Région Ile-de-France.

DANS LA PRESSE

VOUS AIMEREZ AUSSI